Remise de diplômes Vétéran et Doyen SISL

Dernière modification le: 03 juin 2014

C'est lors de l'assemblée générale de la SISL, le 21 avril dernier à La Tour-de-Peilz, que deux de nos membres ont reçu leur diplôme de doyen pour 50 ans et vétéran pour 25 ans d'activité.
Ci-dessous, la carrière de nos membres méritants retracée par notre Président Bernard Egger.


Auguste Mamin (membre Doyen SISL)

Il est né le 1er décembre 1937 et son surnom c’est Le Gut !
Dans la famille, le sauvetage ça compte et je n’oublie pas d’associer son frère aîné dit Le Broze trop tôt disparu.
Àgé de 20 ans, il s’intègre rapidement dans la section. Bon rameur, il confirme la renommée des
«Mamin» et fût un des piliers de l’équipe à 10 rameurs qui apporta tant de premiers prix à la section.
Il a été le porte drapeau de la société de 1958 à 1974.
1961 est une année faste pour lui puisqu’il gagne le concours interne de rame, reçoit un prix pour sa participation aux entraînements et encore le challenge de bon membre.
En 1968, Il fait partie de la commission d’achat de notre 1er bateau d’intervention Doyen V ainsi que du Cdt Le Prieur.
Marbrier de formation, il est nommé chef de la voirie en 1970.
Au Doyen il continue sa carrière. Il est nommé responsable des vigies en 1974 et la même année il devient le patron de l’équipe de rame et ce jusqu’en 1979.
Les circonstances de la vie n’étant pas toujours très drôle, atteint dans sa chair, il transmet le témoin à d’autres.
Il se refait une santé sur notre cher Léman en devenant pêcheur professionnel, travail qu’il affectionne encore aujourd’hui.
Nommé membre d’honneur de la section en 1977, c’est en 1982 qu’il devient Vétéran de la SISL.
Sa générosité envers sa société l’honore et il reçoit le 8 mars 1991 le prix Henri Gétaz.
Suite à quelques péripéties au sein de la section, il reprend la barre de l’équipe de rame de 1993 à 1997.
Les anecdotes le concernant sont assez cocasses.
Si notre groupe de plonge et si bien entraîner, c’est certainement du au fait que régulièrement notre Cher Gut perd 1 ou 2 nasses, il lui est même arriver de perdre son bateau dans des circonstances que ne relaterais pas ici.
Son lac, il ne peut s’en passé. Il y est quasiment tous les jours même le dimanche. D’ailleurs sa femme et sa fille le lui font remarquer de temps à autre.
Je le soupçonne de parler aux goélands et aux hérons et je crois bien qu’ils l’écoutent.
Et puis il y a nos voyages d’études. J’ai eu la chance de le côtoyer pour nos sorties à Nantes, puis Bordeaux et la Corse. Je suis sur qu’il se rappelle encore de ce cachalot que nous avons croisé en partant d’Ajaccio pour rejoindre Bonifacio. Des comme ça Mon Cher tu n’es pas prêt d’en attraper.
Paradoxe, si il pêche, essayez de lui faire manger du poissons ou des fruits de mer, aucune chance !
L’attachement qu’il porte à sa section est à la hauteur de l’estime que nous lui portons, tout simplement immense.

Merci Gut pour tout ce que tu as donné et à ce bel exemple de fidélité avec nos sincères félicitations.
 


"Le Gut" Auguste Mamin

Pascal Duruz (membre Vétéran SISL)

Dans un premier temps, Il faut un rude effort pour suivre son historique.
Il est admis lors de l’assemblée ordinaire de section du 6 juin 1975.
Premier quiproquo, un membre demande si il est possible d’admettre quelqu’un hors AG.
L’assistance passe au vote et en compagnie de 4 collègues notre ami sera admis avec 16 oui, 1 non et une abstention.
Lors de l’AG du mois de mars 1977, le P.V précise que sa démission est en suspend !
Puis, plus aucune trace de lui dans un P.V du Doyen jusqu’à l’AG de mars 1992 ou il obtient le prix du membre méritant.
Entre ces deux dates selon le secrétaire générale de la SISL de l’époque (Antoine Domenjoz) dans un courrier daté du 21 janvier 1987 complété à la main peut-être par l’ancien caissier de la section, il est résumé ceci :
Entré au Doyen en 1975, démission en 1976 et admis au sauvetage du Vétéran en 1977 et retour au Doyen en 1985. Mais officiellement sa nouvelle demande d’admission est datée du 26 août 1986 alors que le fichier actuel des membres mentionne son admission en 1984.
Vous suivez ? Moi non plus et lui non plus !
Il n’en reste pas moins que je lui dois, ainsi que la section, beaucoup.
Il adore le sauvetage, il fait un travail admirable pour notre société et se dépense sans compter. Il fait partie de nos équipes d’interventions.
Au comité depuis 8 ans notre vice-président a parfois un caractère un peu carré, voir même impossible. Mais avec lui ça bouge, l’informatique et la théorie ce n’est pas son truc.
Il travaille avec la tête et les mains et éventuellement un crayon et vous avez intérêt à vite comprendre ce qu’il veut.
Il est nommé membre d’Honneur de la section le 7 février 2003.
Ce manuel au sens noble du terme sait tout faire.
Chaque fois qu’on le sollicite pour organiser un loto, une kermesse, une AG de la SISL ou bien une petite fête comme l’internationale il répond présent et assume des postes à responsabilités avec une conscience incroyable.
Il a le cœur sur la main et je suis fière d’être l’un de ses amis.

Tous mes remerciements et nos vives félicitations à Pascal Duruz.


"Le Dur" Pascal Duruz

Société de Sauvetage "Le Doyen" - Case postale 167 - 1814 La Tour-de-Peilz  - latour-de-peilz@sisl.ch