La Rochelle 2014

Dernière modification le: 29 novembre 2015

Tous les 5 ans, le Doyen organise une sortie d'étude dans différents pays qui nous entourent, afin découvrir des régions, des habitants et des coutumes en relation avec notre activité de sauveteurs et de marins d'eau douce. Après, la Corse, la Normandie, la Région de Bordeaux, etc, c'est vers la région de La Rochelle en Charente-Maritime que notre choix c'est fixé cette année pour un séjour d'une semaine.

Samedi 24 mai

07h35 départ en TGV pour un déplacement de 870 km vers la Rochelle avec une arrivée à 19h00.
 

 

Prise des "cantonnements", un hôtel parfaitement situé à quelques minutes du Vieux Port et départ au restaurant, pour un premier repas, soupe de poisson, fruits de mer et assiette de poissons bien sûr.
 

 

Dimanche 25 mai

Premier jour, temps maussade, le matin visite guidée du vieux port et de la vieille ville avec notre charmante et très patiente guide Marie-Agnès. Au programme découverte du port avec ces deux tours qui forment la porte d'entrée du Vieux Port, suivi d'une rétrospective des moments marquants de l'histoire et de l'architecture de la Ville en parcourant les ruelles pavées et étroites de la vieille cité.
 

 

L'après-midi, visite de l'aquarium, un voyage de plus de deux heures au coeur des océans, avec requins, poisons tropicaux, crustacés, soit 12'000 animaux marins répartis dans 75 aquariums, afin de nous faire découvrir toute la diversité des paysages sous-marins.
 

 

L'après-midi visite du Musée Maritime, composé d'un ancien navire météorologique utilisé par Météo France de 1958 à 1985 et classé Monument Historique, mais aussi un ancien chalutier de pêche arrière et un remorqueur de haute mer, tous deux également, classés Monument Historique.

 

Lundi 26 mai

Départ en minibus pour la visite du Phare du Chassiron qui se situe sur la pointe Nord de l'Ile d'Oléron, connue sous le nom de "bout du monde". C'est le plus ancien Phare de France encore en activité après celui de Cordouan. Haut de 43m, il faut monter 224 marches pour atteindre son sommet.

 

 

A midi, nous avons pu déguster un excellent repas au port pêche de la Cotinière, composé comme il se doit de produit de la mer.

 

Nous avons eu la chance d'assister à la mise à terre de la vedette tous temps SNS 070 de la la station de la Cotinière pour un entretien planifié, mais également l'arrivée en intervention du tout nouveau canot de sauvetage de Royan SNS 162 en remorquage d'un chalutier en difficulté.

 

 

 

Merci à Pierrot, le Patron, pour nous avoir accueilli sur son canot et permis de découvrir l'intérieur de la vedette et tout son équipement moderne de navigation qui n'a rien à envier à un Jumbo Jet.

 

L'après-midi a été consacré à la visite du site ostréicole et naturel de Fort Royer qui nous à permis de découvrir à travers une balade guidée, l'histoire de l'huitre, son élevage, l'affinage mais aussi son goût grâce à une dégustation (une épreuve pour certain d'entre nous).
 

 

Mardi 27 mai

Journée consacrée au parc d'attraction du Futuroscope à Poitiers qui se trouve à 1h45 de La Rochelle. Avec plus de 25 expériences différentes et originales, mélange d'innovations architecturales, technologiques et ludiques, "jeunes" et plus anciens ont eu beaucoup de plaisir à découvrir et s'amuser dans des attractions toutes différentes les unes des autres.

 

 

Mercredi 28 mai

Départ pour l'Ile de Ré avec le passage obligé sur son célèbre Pont long de 3 km et haut de 30m à son point culminant. Arrêt sur quelques sites historiques intéressants et parcours complet de l'île.

 

A Saint-Martin-de-Ré, petite ville fortifiée, la marée y est importante et provoque des situations cocasses et inconnues chez nous.
 

 

Visite du Phare des Baleines situé sur la commune de Saint-Clément-des-Baleines. Haut de 57 mètres, son feu a une portée de 50 kilomètres et l'accès à son sommet se fait par un escalier hélicoïdal de 257 marches.
Certaines parties de l'île sont bordées de plages de sable et au grandes dunes et c'est d'ailleurs sur l'île de Ré qu'a été tourné le film de guerre relatant le débarquement de Normandie " Le jour le plus long".
 

 

De retour à La Rochelle, le soir à été consacré à une sortie en mer à bord d'un catamaran géant, d'une dimension de 9 m par 16 m de long et offrant un espace habitable et abrité de 35 m2.
Merci Edmond de nous avoir organisé cette sortie en mer surprise pour assister au coucher du soleil, ainsi que le retour au port de la Rochelle à la tombée de la nuit, mais aussi pour ces deux plats de fruits de mer dégustés à bord et qui étaient tout simplement somptueux.
 

 

 

Jeudi 29 mai

La matinée a été consacrée à la visite de ports de la Rochelle, ceux de la Pêche et du Commerce.
Le Port de Pêche avec un bassin de 10 hectares en eaux profondes, accessible 24h/24 (le seul de la façade atlantique), permet aux bateaux d'y décharger entre 12000 et 15000 tonnes de poissons chaque année.
L'après-midi, c'est une balade de 1h30 dans le marais poitevin (ou aussi la Venise verte) que nous avons découvert, accompagné d'un batelier pour ramer mais aussi, pour nous apporter de nombreuses informations sur le marais avec des thèmes aussi variés que l’histoire, l’architecture paysagère, la faune et la flore.
Pour finir, après avoir évoqué les légendes du marais, le batelier nous a montré « le feu sur l’eau », provoqué par des bulles de méthane libérées sous l'action de coup de rames dans la vase, et qui proviennent de la fermentation des végétaux au fond du fossé. En approchant un briquet, l'eau s'enflamme brièvement.
 

 

Vendredi 30 mai

La matinée a été consacrée à la découverte de la corderie Royale de Rochefort ainsi que la visite du chantier de l'Hermione. Située à 23 km de l’Atlantique, sa réalisation commença en 1666 pour se terminer en 1669. Le bâtiment long de 374 mètres, est une manufacture de cordages. Sa grande longueur s’explique par le besoin de confectionner des cordages longs d’une encablure, soit près de 200 mètres. La corderie fabriqua des cordages pour la marine jusqu’en 1867. Elle ferma ces portes en 1927 à cause de l’évolution des techniques et l’apparition des câbles d’acier. Elle fut détruite partiellement en 1944 par les troupes d’occupation allemandes qui y avaient mis le feu avant de se retirer. Sa restauration dura 12 ans jusqu'en 1988.

 

 

La reconstruction à l'identique de l’Hermione, une frégate de 1779 réalisée par l’arsenal de Rochefort a commencé en 1997 et se terminera en 2015. Ce voilier de 45 mètres de long et large de plus de 11 m, faisait partie des frégates dites légères et était équipée de 26 canons tirant des boulets de 12 livres, d'où son nom de "frégate de 12".

 

L'après-midi visite sur le site du dernier Pont Transbordeur de France composé de deux pylônes métalliques qui supportent un tablier sur lequel glisse un chariot qui supporte une nacelle suspendue, permettant ainsi de relier les deux rives sans gêner la circulation maritime. Le tablier se trouve à une hauteur de 50m au dessus des plus hautes eaux. (sur la photo, le Pont suspendu en premier plan et le Pont de l'île de Ré derrière).
 

 

Fin de l'après-midi consacré à la visite des Commerces d'Autrefois, un voyage dans le temps à l’époque des boutiques, des petits métiers et des commerces en 1900 à travers une exposition de plus de 1000 m².
 

 

Samedi 31 mai

Dernier jour d'excursion à La Rochelle. Départ en bateau pour l'île d'Aix, pour une balade en calèche (on n’y circule qu’à pied ou en vélos). Sur le trajet, passage obligé à proximité du célèbre Fort Boyard.

 

Avec son village fortifié et ses forts, Fort de la Rade et Fort Liédot, l’île d’Aix est une véritable forteresse. Elle protégeait autrefois l’arsenal de Rochefort. Elle abrita également Napoléon pendant ses dernières heures de liberté avant son départ en exil pour Sainte-Hélène.
 

 

Le soir, grande animation dans la ville de La Rochelle avec la cavalcade, une manifestation traditionnelle et familiale qui se déroule chaque année à la fin du printemps dans le centre-ville. Pendant deux jours, cortèges de chars décorés et défilés de fanfares traversent la ville en musique.

Conclusion

Un séjour vraiment exceptionnel, organisé parfaitement par notre gentil GO et Président d'Honneur, Edmond Monod et secondé par Anton Eicher le caissier de cette sortie. Un tout grand merci à eux deux.

 
Edmond Monod

 
Anton Eicher

Seul bémol de cette semaine, notre visite à la station SNSM de La Rochelle, où le Président sortant n'a pas voulu, ni nous recevoir, ni même nous vendre un souvenir ou un maillot.

Rendez-vous 2019 pour une prochaine sortie.

Société de Sauvetage "Le Doyen" - Case postale 167 - 1814 La Tour-de-Peilz  - latour-de-peilz@sisl.ch