Le Cdt. Le Prieur II

Dernière modification le: 03 juin 2014

Cette unité, baptisée Cdt Le Prieur II en l'honneur du commandant français Yves Le Prieur (1885-1963) précurseur de la plongée moderne, inventeur du premier scaphandre autonome, est comme son nom l'indique, destinée particulièrement pour les hommes-grenouilles.

Ce bateau de fabrication française, entièrement en aluminium, a été acheté en 1994. Sa conception rustique et sa finition brut lui donne un aspect solide et peu délicat, idéal comme bateau de travail nécessitant très peu d'entretien.

Schéma du canot de sauvetage





Le Cdt.Le Prieur II Entraînement des plongeurs

Données techniques principales

· Type :              Aludory 700 · Moteur :     Yamaha  F150AETX
· Coque :         aluminium 4mm · Puissance :            150 ch-DIN
· Longueur :                    7 m · Carburant :                essence
· Largeur :                  2,40 m · Réservoir :                120 litres
· Tirant d'eau :            0,18 m · Poids :                        750 kg
· Surface utile :            12 m2 · Nombre de places :             10

Fabriqué chez Metalu Industries International à Nantes, ce bateau avec fond en triple V, assurant une excellente stabilité directionnelle est autovideur et insubmersible.
L'épaisseur des tôles de 4 mm rend cette embarcation virtuellement indestructible.
La charge utile est située entre 2000 - 2700 kg, ce qui permet d'embarquer 12 plongeurs équipés.

Voir également la nouvelle motorisation depuis décembre 2008, le moteur deux-temps
Suzuki DT140 étant remplacé par un Yamaha F150AETX de quatre-temps.

L'équipement de navigation est le suivant :

  • Un sondeur à large display
  • Une radio Motorola GM 380
  • Un GPS Garmin 72 étanche
  • Une échelle à plongeur
  • Matériel standard de bateau de sauvetage

Une mise à la terre de la coque au moyen d'anodes situées au fond de l'eau, exactement sous le bateau, est nécessaire pour éviter un phénomène d'électrolyse et l'apparition de trous.

Sa mission est prévue pour le déplacement des plongeurs lors de leur entraînement, de surveillance dans des zones à faible profondeur (son tirant d'eau n'est que de 18 cm), comme embarcation de travail dans les ports et comme bateau d'appui pour notre vedette d'intervention.

Société de Sauvetage "Le Doyen" - Case postale 167 - 1814 La Tour-de-Peilz  - latour-de-peilz@sisl.ch