Plongée en Islande

Dernière modification le: 03 juin 2014

Les plongeurs du Doyen découvrent la faille de Silfra en Islande

Plonger dans de l'eau douce avec une visibilité de 100m est certainement le rêve de tout plongeur ayant l'habitude des eaux du Léman. C'est en se rendant en Islande du 11 au 13 mai 2012 que les plongeurs du Doyen ont pu réaliser ce rêve!
Récit de ce week-end inoubliable...
 

 

Tout est parti d'une discussion au local en novembre 2011, suite à la découverte de l'existence de ce lieu hors du commun qu’est la faille de Silfra en Islande. Vu l'intérêt qu'a suscité cette discussion, un projet de week-end a été rédigé et proposé aux membres du groupe de plonge en décembre. La majorité des membres ayant été enthousiasmés par le projet, les diverses réservations ont pu débuter en janvier 2012.
 

 

Le vendredi 11 mai nous avons donc quitté la Suisse, pour découvrir le paysage de l'Islande que l'on pourrait qualifier de lunaire, puis les nuits quasi absentes lors de notre court séjour à Reykjavik.
C'est le samedi matin, que deux minibus, chargés de tout le matériel de plongée nécessaire, sont venus nous prendre à notre hôtel pour l'expédition que nous attendions avec hâte. Après environ 45 minutes de route, nous sommes arrivés sur place et avons commencé à nous équiper.
 

 

La mise à l'eau par une échelle métallique, nous a permis de savourer l'entrée dans cet endroit magnifique. Nous qui sommes habitués aux eaux du Léman, avons alors eu l'impression non pas de nager, mais de voler au milieu de cette fissure de la croûte terrestre.
 

 

Lors de la première plongée, nous avons pu visiter la faille sur toute sa longueur, en alternant des passages en surface et des passages à une quinzaine de mètres de profondeur, pour arriver finalement, dans un lagon d'une centaine de mètres de diamètre.
Après avoir avalé un bon chocolat chaud et quelques cookies, nous nous sommes préparés pour la seconde plongée. Durant celle-ci, nous sommes restés dans la première partie de la faille, pour "creuser" jusqu'à une trentaine de mètres, tout en passant dans des cavités et autres petits passages, où nos milliers de bulles d'air, remontant vers la lumière de la surface, rendaient ce lieu féerique.
 

 

Après le retour à notre hôtel et une visite de la ville, nous avons pu nous régaler une dernière fois des spécialités locales.
Avec de magnifiques souvenirs et sensations emmagasinés pour toujours dans nos mémoires, quelques clichés et films dans celles de nos appareils, nous voilà à nouveau prêts à reprendre nos entraînements aux abords de notre local.
 

 

La faille de Silfra
Mettant environ 40 ans pour fondre puis traverser les 50 km de roche volcanique séparant le glacier Langjökull de Silfra, l'eau douce entre pour la première fois en contact avec l'air extérieur dans la faille, faille créée par un espace entre les deux plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne. La température extrêmement froide de l'eau, avoisinant les 2°C, ainsi que sa grande pureté, assure une clarté permettant une visibilité permanente de plus de 100m.

Société de Sauvetage "Le Doyen" - Case postale 167 - 1814 La Tour-de-Peilz  - latour-de-peilz@sisl.ch